Ton image, ta réputation!

Dernière mise à jour : août 18

Quand elle sera en âge d'aller sur les réseaux sociaux, notre fille nous demandera peut-être pourquoi il y a si peu d'images et de photos d'elle sur nos profils respectifs?


Son père et moi avons longuement réfléchi à la question pendant la grossesse.


Les réseaux sociaux font partie de nos vies. C'est un fait!


Notre image est constamment exploitée.


Aujourd'hui, on recrute via linkedIn.


Avant de recevoir un candidat ou d'aller à en entretien d'embauche, on fouille les réseaux sociaux du candidat ou des entreprises.


Nos profils sont nos vitrines, annonçant au monde "qui nous laissons paraître" quand le monde croit en déduire "qui nous sommes".


Je ne voulais pas qu'à 15 ans, ma fille se sente mal à l'aise (ou pire encore trahie) de savoir ses photos de bébé ou d'enfance rendues publiques.


Aujourd'hui, elle n'est pas en âge de donner son consentement sur la publication ou non d'une photo. Elle ne peut pas non plus gérer son image. L'image est pourtant un élément important de sa personnalité.


On estimait, son papa et moi, qu'en tant que parents, nous sommes les garants de son intégrité. Il nous appartient de la préserver et de la protéger.


Son intérêt prime sur notre envie de déclarer au monde combien on l'aime et combien on est heureux de partager tous ces moments avec elle.


On estime que c'est à elle seule de poser le choix, quand elle sera en âge, de sa présence sur les réseaux et de ce qu'elle publiera ou non sur ses profils.


J'espère ne pas être trop dépassée par les innovations à venir afin d'être en mesure de l'accompagner dans l'apprentissage de ces outils au moment venu.


Et vous? Comment avez-vous géré cette question?

Est-ce que vos enfants, en grandissant, vous ont interrogé ?

Comment se sont-ils sentis en découvrant les photos d'eux petits publiées? Ou au contraire l'absence de photos?


#parentalitépositive #reseauxsociaux






38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout