On devrait célébrer chaque jour les droits octroyés à tout humain...

Le 8 mars, journée des droits de la femme...


Je préfèrerais qu'on ait une journée internationale du droit de vote pour tous ou une journée internationale de la solidarité, la bienveillance, la sororité ou la fraternité.

Une journée dédiée au respect.


C'est essentiel de se souvenir des combats menés par nos grands mères (en particulier la mienne) mais je suis persuadée qu'il ne faut pas détourner leurs intentions!

Certes, elles se sont notamment battues pour qu'on puisse avoir le droit de travailler. Mais leur véritable combat a toujours été qu'on puisse revendiquer notre propre identité individuelle.


Dans notre quotidien d'aujourd'hui, je pense que c'est un débat qui n'appartient pas qu'aux femmes.


Il n'y a pas une vérité homme et une vérité femme. Il y a des contraintes pour tous et, selon moi, nous devrions nous impliquer dans les questionnements des uns des autres.


- Le congé de paternité devrait être une question de parentalité.

- Les postes à responsabilité devraient être octroyés au mérite et pas à celui qui reste le plus longtemps au boulot.

- La maternité ne devrait pas être considérée comme un "frein" à l'évolution professionnelle.

- On ne devrait pas penser en termes de rentabilité, de production, de hauteur dans la hiérarchie mais bien d'épanouissement ou d'exercice d'une fonction managériale parce qu'on est un véritable leader.

- L'équilibre vie privée, vie professionnelle devrait être au cœur du débat pour tous! Que nous ayons un poste à responsabilité ou pas.

- La charge mentale n'est pas, à mon sens, qu'une question de femme mais s'inscrit dans le cerveau de celui qui cherche à tout contrôler.

- On devrait tous s'atteler à éduquer par l'exemple et transformer le monde de demain parce qu'on devient meilleur nous-même.


L'indignation devrait se tourner contre la violation des droits humains plutôt qu'à l'encontre de pseudos "avantages" qu'aurait le sexe opposés. On pourrait se concentrer collectivement sur: "Comment s'épanouir soi-même et rayonner pour autrui? Comment aider notre prochain? Comment progresser et emmener avec nous les personnes qui nous entourent? Comment rendre heureux nos enfants et leur donner les clés pour devenir des adultes épanouis? Comment construire un monde de demain plus cohérent? Comment mettre au centre des débats les droits humains et pousser nos décideurs à les respecter? " plutôt que de regarder dans le jardin du voisin, de se comparer et de convoiter l'avantage dont il bénéficie.


Il me semble d'ailleurs que ces questions sont non genrées!


Mesdames et Messieurs, battez-vous, main dans la main, contre les inégalités quelles qu'elles soient. Soulevons-nous ensemble contre les décisions qui violent nos valeurs profondes ou qui appauvrissent notre monde de demain.


Et surtout, soyons heureux de qui nous sommes!


12 vues1 commentaire