6 avril 2020,


Aujourd'hui mon ange tu as 4 mois...


Tu grandis dans un drôle de climat… une atmosphère de fin du monde digne d'un mauvais film américain ou un ouvrage de science fiction.

Parfois, petit ange, j'ai honte du monde dans lequel on évolue. Encore plus, depuis l'arrivée de ce virus et la crise mondiale qu'il entraîne.

J'ai honte d'avoir participé à l'élection de gens qui ont oublié l'humain!

Honte de ces gens qui ont coupé dans les budgets de tant de secteurs importants comme la santé.

Honte de voir les hôpitaux faire la manche pour obtenir le matériel nécessaire pour protéger le personnel soignant, dépister et soigner les malades.

Honte de l'absence de financement suffisant de la recherche. (on en parle du fait que ça fait 20 ans que ce virus est étudié mais que peu de financements ont été accordés à ces projets jusqu'à maintenant?)

J'ai honte des petits efforts qu'on fait, à la maison, pour l'environnement (compost, 1 voiture pour le ménage, pas de lingettes humides, essayer de limiter nos déchets, de consommer local) et de voir les "grosses" entreprises de ce monde continuer de polluer encore et encore sans se remettre en question.

J'ai honte que les manifestations pour le climat menées par notre jeunesse n'ait eu aucun impact sur nos politiques! (guidées uniquement par la rentabilité)

Pourtant, on observe une nette diminution de la pollution en Chine suite au lockdown - n'y aurait-il pas des réflexions à mener?

Ce virus, mon cœur, va-t-il créer un véritable tournant dans nos sociétés, va-t-on enfin réfléchir? se préparer à la prochaine pandémie? (parce qu'il y en aura d'autre) va-t-on enfin considérer l'humain comme la valeur ajoutée de notre monde? Revenir à des valeurs saines ? ou le monde reprendra-t-il de plus belle pour rattraper (économiquement) le lockdown?

J'ai hâte de voir ce que l'avenir nous réserve.

A la maison, tu grandiras avec ces valeurs que l'on défend:

- le respect (de toi-même, des autres, des animaux, de ton environnement)

- l'honnêteté

- la gentillesse

- l'empathie, la compassion

- la justice

On essayera de t'apprendre la persévérance, la patience.

On voit déjà que tu regorges de courage, de caractère et d'humour.

A notre échelle, tout ce qu'on peut faire, c'est t'entourer d'amour. Oh, ça oui, tu es aimée! Intensément.

Notre rôle de parents est de te préparer à affronter le monde avec confiance, de t'accompagner et de t'armer de toutes ces valeurs importantes.

Compte sur nous!


Nous serons là à chacun de tes doutes, à chaque fois que tu trébucheras, à chaque peur mais aussi à chaque rire, à chaque joie, à chaque petit bonheur (et il y en aura tant de ces moments magiques).

Tu verras, comme nous, tu seras sans doute en marge de la société. Certains te penseront naïve, d'autres se demanderont si ta gentillesse cache un intérêt ou si ta joie est réelle mais Chérie, tu seras tellement plus riche intérieurement.