365 jours de slow fashion - nouveau challenge!

Souvent, je me demande l'impact des gestes que j'essaie de mettre en place pour contribuer à la préservation de notre belle planète. Préservation? ou en tout cas à ce que ses ressources s'épuisent le moins vite possible.

Quel est réellement notre impact?

Sommes-nous, en tant que citoyens, de réels acteurs?

Est-ce que nos petits efforts peuvent faire pencher la balance des grands lobbies?


Ensuite, je me dis que si je n'agis pas en fonction de mes possibilités, en commençant par quelques tous petits pas, j'aurais l'impression de ne pas avoir fait de mon mieux.


Tout a commencé à l'arrivée de babygirl et la création de la liste de naissance. Nous avons déniché des petites pépites sur internet en seconde main, reçu en prêt des vêtements, 2 parcs, des relax. Bref, de quoi équiper la maison et celles des mamys sans devoir tout acheter neuf. Quand on utilise plus, pareil, on remet sur le marché pour une autre vie.

On a aussi testé, quelques semaines, les couches lavables. Bien que la logistique ait été moins compliquée à gérer que ce que je ne le pensais, on est restés aux couches jetables. Après l'apparition de rougeurs, j'ai interrompu le test et, j'avoue, j'ai un peu flippé.

Finalement, on achète peu 'neuf'.


L'un dans l'autre, nous ne sommes pas de gros consommateurs. On a pas changé nos meubles en arrivant dans la nouvelle maison. Je pense qu'on a le même set de cuisine depuis au moins 10 ans.


Au niveau de nos déchets, on trie au maximum. On est pas les meilleurs du monde de ce côté-là. On tourne à 1 grand sac par semaine pour une famille de 3 personnes. J'essaie de temps en temps de m'appliquer à acheter en vrac mais je dois dire qu'à ce niveau-là, on y est pas encore.


Ce sera sans doute un prochain défi.


Depuis quelques semaines, j'expérimente un déodorant spray 'DIY'. J'avais trouvé la recette ici https://planetezerodechet.fr/recette-deodorant-spray-non-gras-non-irritant-zero-dechet/

Comme je n'aimais pas du tout l'odeur, j'ai ajouté 1 goutte HE de patchouli, 2 gouttes d'HE orange et 2 gouttes de HE de jasmin.

Me voilà ravie! (pourtant je suis difficile en déo et ne trouvais mon bonheur que dans des sprays 48H de protection, bien chimiques)

Je testerai une autre alternative olfactive à la prochaine fournée.


J'ai aussi arrêté mon abonnement à la goodiebox et vais me tourner au maximum vers le solide, le naturel et le fait maison.


Donc, pour en revenir au sujet de ce post, et après avoir récupéré un jeans H&M dans la machine, fendu à la poche arrière, alors qu'il a un an à peine... (certes, il est mis et remis. Je ne suis pas tendre avec mes vêtements mais... c'est un jeans! c'est censé tenir.); après avoir envie et besoin de revoir ma garde-robe, après avoir reçu un chèque-cadeau (merci chéri) pour mon anniversaire chez Yneska (https://www.yneska.shop/visit-us), je me lance le défi de consommer responsable au niveau des vêtements.


Qu'est-ce que ça implique?


- réparer ce qui peut l'être

- donner ce qui est mettable et qui ne me plait plus (check - une caisse et un sac sont partis pour l'association FEDASIL)

- vendre ce qui peut l'être et qui ne plait plus

- transformer ce qui peut l'être (vous savez, cette tendance de l'upcycling)

- acheter en seconde main tout en gardant le plaisir shopping (je me demande si c'est possible car je dois avouer que j'ai cette appréhension de la boutique un peu 'souk' et de l'odeur des vieilles boutiques de seconde main)

- bouder vinted (ça n'a pas de sens pour moi que les vêtements parcourent la moitié de l'europe pour du seconde main et je trouve ce site hyper chronophage).

- Si achat neuf il y a, le plus green et local possible!


Le tout, en essayant de me trouver un style qui me corresponde petit pas par petit pas.


Pour m'aider dans ce challenge et partager mes résultats, je publierai des mises à jour, mes impressions ici sur le site et sur instagram.


Si vous souhaitez m'aider et que vous avez des bons plans, n'hésitez pas à me laisser vos commentaires ou à m'envoyer un petit mail.